La commune vue par Monsieur Jean Richez

numérisation0002.jpgMonsieur Jean Richez, habitant du village d’Audregnies, est passionné de la Bataille d’Audregnies. Il est l’auteur du blog consacré à cet évènement dont on ne parle que trop peu.


Lisez-vous le journal La Province? Qu’en pensez-vous?  Nous n’achetons pas de journaux, nous suivons l’actualité à la télévision.


Personnellement...

 

180139_1857399683953_4937601_n.jpg


Depuis combien de temps habitez-vous à Audregnies? Nous habitons Audregnies depuis octobre 2005.

Pourquoi avoir choisir de vivre dans ce village et pas un autre? C’est le hasard, lors d’une promenade qui a déterminé notre choix : le terrain nous a plu, l’endroit est reposant.

Une phrase que vous n'aimez pas?  Je m’ennuie, je n’ai rien à faire.

Votre phrase préférée? Nous partons avec notre motor-home pour une semaine.

Le pays visité le plus lointain? Et pourquoi? L’Italie et plus particulièrement la Sicile. Nous avons des amis Siciliens qui retournent six mois par an dans leur village d’Ispica.

En politique...

Suivez-vous l’actualité politique belge? Qu’en pensez-vous? Oui je m’intéresse à l’actualité politique. Il n’est pas facile, mais c’est très courageux de gérer notre pays.

Si vous pouviez être à la tête d’un ministère, quel serait-il et quelle serait la première mesure que vous prendriez? Le ministère du tourisme. De nombreux étrangers ainsi que des Belges voyagent avec un motorhome et rien n’est fait en Belgique pour les accueillir. J’inciterais les communes à créer des aires de stationnement afin d’éviter les ennuis avec les autorités. Dans le Parc Naturel des Hauts Pays, rien n’est fait pour accueillir cette nouvelle forme de tourisme qui se développe d’une façon étonnante. En France, plus de 6000 aires ont été crées, même dans des petits villages. Elles accueillent des touristes Français, Allemands, Italiens, Anglais, Belges qui visitent, consomment.

 

Et à Quiévrain?  

Trouvez-vous notre commune propre? Question propreté, il suffit de se promener le dimanche après midi dans le centre de Quiévrain pour se rendre compte qu’il reste beaucoup à faire, marcherentre les déjections canines, les mégots, les paquets de frites vides et à moitié pleins, etc

Quels seraient les moyens de la rendre plus attrayante? Pour rendre nos communes plus attrayantes il faudrait déjà leur donner des moyens financiers plus importants. Pour cela il faudrait revoir la fiscalité et peut être instaurer, comme en France, une taxe d’habitation qui profiterait exclusivement aux communes.

Etes-vous confiant en l’avenir de Quiévrain? Les moyens financiers étant ce qu’ils sont plus l’incivisme des gens, je ne crois pas en l’amélioration.

Quelles sont pour vous les priorités dans la gestion d’une commune? La principale priorité dansla gestion d’une commune, est selon moi, la révision des moyens financiers accordés aux commu nes. Sans argent pas moyen d’améliorer la sécurité, les travaux, les entretiens des routes et des chemins, d’avoir du personnel compétent et motivé. Par exemple, ma rue est oubliée systématiquement par le personnel des travaux : avaloirs non nettoyés, nous avons été oubliés lors du dernier fauchage des abords, les fossés ne sont pas entretenus, les employés communaux intéressés ne répondent pas aux Mails…

Quelle vision avez-vous du centre-ville de Quiévrain? Ma vision du centre ville de Quiévrain : tout à l’air provisoire, un rond point non terminé, une ruine entourée de palissade.

Quel est "Votre Quiévrain" à vous? Mon Quiévrain à moi c’est Audregnies, rien ne m’attire à Quiévrain. Je vais à la banque, à la poste et à l’administration communale et le moins possible.

 Si vous étiez :

 un commerce quiévrainois: la fleuriste Lili Rose sur la place d’Audregnies
 un resto quiévrainois: l’Oriental à Quiévrain
 un évènement quiévrainois: la commémoration de la bataille d’Audregnies, le dimanche qui suit le 24 août et les feux de la Saint Jean à Audregnies
 une personnalité quiévrainoise: Monsieur Michel Tromont : ancien Bourgmestre, Ministre, Gouverneur.

 

Vous avez de grandes connaissances concernant la bataille d’Audregnies, d’où vous vient cette passion pour cette partie de l’histoire de notre commune ? Il y a 25 ans j’ai, par curiosité, écrit au War Muséum à Londres, afin de connaître la raison pour laquelle des soldats britanniques étaient enterrés dans notre cimetière, à l’époque j’habitais Wihéries. J’ai reçu des copies des journaux de marche du Norfolk et du Cheshire, il a fallut les traduire et j’ai réalisé à ce moment là qu’une bataille s’était déroulée entre Quiévrain, Audregnies, Elouges et Wihéries, le 24 août 1914.

Je suis natif de Wihéries et j’avais déjà écrit un livre sur l’église et la ferme la Cour de Wihéries. 

En 1995, nous sommes venus nous installer à Audregnies et j’ai continué mes recherches, heureusment avec l’aide d’internet.

Il y a 3 ans, l’administration communale aidée par quelques bénévoles a décidé lors des journées du patrimoine, de commémorer cette journée du 24 août 1914 par une exposition et des visites sur le champ de bataille d’Audregnies. On réfléchit déjà pour le centenaire. J’ai poursuivi mes travaux avec plus d’intérêts et j’ai voulu partager mes recherches en écrivant ce livre ainsi qu’avec mon blog (http://audregnies-labataille.skyrock.com/).

  

Vous avez d’ailleurs écrit un livre à ce sujet, où pouvons-nous nous le procurer ?

Le livre est en vente, chez moi, chez la fleuriste Lili Rose place d’Audregnies et à la pharmacie Quin-Halfkan à Audregnies.

numérisation0002.jpg

Petit portrait chinois...

Si vous pouviez être quelqu'un d'autre, qui seriez-vous? Un professeur d’histoire

Votre principale qualité? La persévérance

Votre principal défaut?  L’impatience

Votre proverbe préféré?  « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre »  Winston Churchill

Si vous étiez:
 un fruit: Orange

 un objet: Motorhome

 un animal: un chien(chow chow)

 un poissonune truite

 

 Un grand merci à Monsieur Jean Richez d'avoir consacré quelques minutes de son temps ! 

  

Écrit par Grécy Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.